Compétences

« J’ai les connaissances et les outils nécessaires pour repérer les possibilités d’affaires et en tirer profit. »

Les compétences que doivent acquérir les jeunes, pour lancer et exploiter des entreprises prospères, se divisent en deux grandes catégories : les compétences particulières ou cognitives et les compétences générales ou non-cognitives. Les premières englobent la compréhension du marché, la planification des activités de l’entreprise, la gestion financière, les ventes et le marketing, la mobilisation de fonds, la conclusion de marchés et le recrutement de talents. Pour leur part, les compétences non-cognitives comprennent la prise de risque, la motivation personnelle, la sollicitation à froid et le réseautage, la gestion des ressources humaines, le sens de l’initiative, la persévérance et la créativité.

Un jeune peut acquérir ces compétences et ces connaissances au moyen d’études, de mentorat et d’autoformation. La présente section porte plus particulièrement sur les études

Faites-nous part de vos réflexions! Par exemple, votre réponse pourrait suggérer la littératie financière, la disponibilité de la formation en entrepreneuriat dans les écoles primaires et secondaires, l’accessibilité aux cours d’entrepreneuriat de niveau postsecondaire, etc.
Présentez un défi qui ne figure pas dans la liste, commentez une idée déjà exprimée et votez pour le(s) défi(s) qui, selon vous, doit(vent) être relevé(s) en priorité.

  1. Le droit de donner suite à leurs idées et de perfectionner leurs compétences pendant leurs études de niveau intermédiaire et secondaire.

    Le nouveau programme albertain « Une éducation qui inspire » offre une vision très intéressante qui a pour but de développer l’esprit d’entreprise chez tous les élèves. Nos systèmes d’éducation doivent s’assurer qu’ils fournissent l’espace et l’encouragement nécessaires pour que les étudiants puissent donner suite à leurs idées – dans mon cas, j’ai été chanceux de pouvoir convaincre mon professeur en alternance travail-études de me laisser effectivement alterner le travail et les études et obtenir des crédits pour la poursuite de mon idée entrepreneuriale. Pourquoi tous les étudiants ne seraient-ils pas en mesure de faire la même chose, aujourd’hui?

    0 votes
    Vote

    We're glad you're here

    Please sign in to leave feedback

    Signed in as (Sign out)
    You have left! (?) (thinking…)
    0 comments  ·  Flag idea as inappropriate…  ·  Admin →
Instructions

1. Please keep your response concise and focused on a single idea. You can enter more than one response by clicking on the "Post a new idea" link.

2. If your response contains key words that match a previously submitted response, the previous entry will appear. You can choose to click on the Vote box to endorse this response rather than entering a duplicate response.

3. Scroll down to read all the previous responses and vote on those that you agree with most.

4. You have a maximum of five votes. A response counts as a vote. You can vote on other people's responses and "spend" up to three votes on any one response.

5. You can comment on any responses. A comment does not count as a vote.

Compétences

Categories

Feedback and Knowledge Base

A project by / UN PROJET DE

TakingITGlobal